http://www.isabellefrancis.be/files/gimgs/th-1_Carton-Vetro2018.jpg
 

Le paradoxe de la file d'attente
Installation
22.02.18 - 15.04.18

Vetro Brussels
Rue de Flandre 30 Vlaamsesteenweg Brussel 1000

http://www.vetrobrussels.be

Le paradoxe de la file d'attente reflète l'étonnement devant des phénomènes apparemment simplistes qui révèlent, en explorant leurs lignes de faille infinitésimales, une richesse kaléidoscopique.

Si nous nous trouvons, en attendant notre tour, toujours dans la queue qui avance le plus lentement (la file d’attente lente). Si le reste du monde semble aller plus vite (droit au but !) avec plus de succès que nous. Non seulement la lenteur douloureusement imposée est ressentie comme une fragilité, un défaut ou une culpabilité, mais, encore, elle nous force à remarquer tout mouvement minimal avec soulagement.
Tout léger changement de position, avancement par numéro ou lettre par lettre, nous fait glaner des fragments de conversation, des mots simples, des phrases impatientes ou insolentes, des histoires qui commencent à investir notre esprit à un voyage créant des formes qui deviennent de plus en plus organiques et riches. Peut-être que certaines observations sont esquissées ou mémorisées au hasard, quelques traces posées sur un papier...

Quand nous atteignons enfin le but recherché, il a peut-être perdu toute importance. Pourtant ce que nous venons de vivre mérite d'être recueilli, reconstruit, retissé, et, en tout légèreté et dérision d’être réapproprié, détourné, réinterprété.

Le but devient tour à tour celui pour lequel nous nous retrouvons à attendre dans une file pour l’aventure d’une nouvelle exploration.

Marcus Bering